SAINTE RITA
La fête de sainte Rita de Cascia est célébrée le 22 mai, date anniversaire de son décès.

Cette humble religieuse a été canonisée par Léon XIII. L'ardente piété populaire l'a surnommée : "Sainte des causes désespérées".

Rita de Cascia est une des saintes les plus vénérés en Italie et dans le monde catholique.


Pendant une extase, elle reçut un stigmate
sur le front qui y resta jusqu'à sa mort.

Margherita naquit à Roccaporena un village dans la Commune de Cascia, province de Pérouse. vers 1381, de ses parents Antonio Lottius et Amata Tu ferres erano, mariés tardivement.

La légende raconte que sa mère eut la vision d'un ange qui lui annonça sa tardive grossesse et qu'elle aurait une fille et qui s'appellera Rita.

La vie de Rita fut une suite de faits prodigieux. Un jour, pendant qu'elle se reposait à l'ombre d'un arbre, que ses parents travaillaient dans le champs, un essaim d'abeille entoura l'enfant. Un paysan qui s'était blessé à la main avec une faux, passait pour aller se soigner. Il vit le berceau et voulu chasser les abeilles. Au fur et à mesure qu'il balançait le bras pour chasser les abeilles, sa blessure se cicatrisait. Tout le monde cria au miracle.

Dès son jeune âge, Rita manifesta son intention d'une vie religieuse, mais sa vie passa d'abord par le mariage à Fernando Mancini, homme brutal et violent avec lequel elle eut des jumeaux. Chaque jour, elle supporta les mauvais traitement sans jamais se plaindre. Converti, il fut tué par vengeance. Les deux fils jurèrent de le venger et Rita ne réussissant pas à les dissuader. Elle demanda à Dieu de les enlever du monde afin d'éviter cette "vendetta". Les deux enfants tombèrent malade et décédèrent. Rita se retira dans le monastère des Agostiniane de Sainta Maria Maddalena.

Après trois demandes chez les Soeurs Agostiniane, elle entra au monastère à la suite d'un fait miraculeux. La règle était que les postulantes devaient être vierges. Le mariage et la maternité empêchait Margherita d'entrer au couvent, mais la volonté divine en avait décidé autrement. Alors que le monastère fortifié, fermé par de lourdes portes interdisant l'entrée, les soeurs eurent la surprise, de trouver Rita en prière dans la chapelle. La stupéfaction passée et après enquête, elles s'inclinèrent devant la volonté divine et l'acceptèrent comme postulante.

La vie au couvent était difficile, jalousie, humiliation, tâches ingrates, mais Rita ne manifesta aucun signe de découragement.

La nouvelle soeur Rita s'inséra dans la communauté en menant une vie exemplaire de sainteté, pratiquant la charité, la pitié et la pénitence.

Pendant qu'elle était en contemplation devant le Crucifix elle sentit une épine de la couronne du Christ se planter dans son front, lui faisant une plaie profonde plaie, devenue par la suite purulente.

Les quinze dernière années de sa vie, usée des fatigues, de souffrances, de jeûnes, la communion Eucharistique fut sa seule nourriture.

Il se produisit un autre miracle. Un jour, elle reçut la visite d'un parent à qui elle demanda une rose du jardin de Roccaporena. Mais on était en hivers. Rita insista. De retour au village, le parent vit une belle rose éclore. Étonné, il la porta à Rita.

Le 22 mai 1447 Rita s'éteignit. La chasse est exposée à la vénération des fidèles dans la chapelle de la Basilique-Sanctuaire de S. Rita à Cascia.

Le procès pour la béatification, s'est déroulé en 1627 par le Pape Urbain VIII.

Il existe des lieux de culte dédiés à sainte Rita partout dans le monde. A Paris on peut aller à la Chapelle Sainte Rita située 65 boulevard de Clichy dans le 9ème arrondissement.

 

Prière d'un malade pour obtenir la guérison

De mon lit de souffrance, je me tourne vers vous, ô glorieuse sainte Rita, afin d'obtenir votre secours.

Durant votre vie sur terre, vous avez toujours témoigné une grande charité envers les malades. Vous les visitiez, les consoliez et les aidiez de votre mieux.

Du Ciel, où vous êtes aujourd'hui, montrez-moi l'efficacité de votre charité, ô mon humble protectrice.

Assistez-moi dans mes peines, obtenez-moi la patience et le courage dans mes douleurs, et, si Dieu le juge bon, obtenez-moi une complète guérison, afin que cette maladie me soit une occasion de glorifier la bonté du Seigneur, d'exalter la puissance de votre intercession, mais surtout de me rendre digne, par une vie désormais plus vertueuse, de la gloire dont vous jouissez dans le Ciel.

Ainsi soit-il.

Prière d'une future maman

Ô ma glorieuse protectrice, sainte Rita, que le Ciel a daigné faire naître à la prière persévérante d'une maman stérile et déjà fort avancée en âge, jetez d'un regard bienveillant sur votre fidèle dévote humblement prosternée devant vous.

Vous avez eu deux fois le bonheur d'être maman et avant la naissance de chacun de vos enfants vous avez demandé à Dieu de les bénir et de pouvoir les élever chrétiennement.

Je vous en prie, ô sainte Rita, obtenez-moi du Seigneur la grâce d'une heureuse maternité.

Dès maintenant, je consacre mon enfant au Coeur Sacré de Jésus et à sa divine Mère Immaculée, et je le place sous votre puissante protection.

Chère sainte Rita, intercédez pour moi auprès du Seigneur et que sa sainte Volonté se réalise en moi-même et en mon enfant.

Ainsi soit-il.

Prière en toute nécessité

Accablé sous le poids de la douleur et de l'angoisse, je viens à vous, ô glorieuse sainte Rita. On vous appelle la Sainte des causes impossibles ou désespérées. C'est pourquoi je vous supplie de me délivrer des maux et des peines qui m'accablent et de me rendre le calme et la joie. J'ai pleine confiance en votre puissante intercession auprès de Dieu.

Si mes péchés sont un obstacle à l'accomplissement de mes désirs, obtenez-moi de Dieu la miséricorde et le pardon ainsi que les grâces nécessaires afin de ne plus retomber dans le mal.

Daignez, ô Sainte très bonne et très compatissante, répondre à la confiance que j'ai en votre pouvoir et je ferai connaître partout votre bonté envers les affligés qui vous invoquent. Ô glorieuse sainte Rita, admirable épouse de Jésus crucifié, priez pour moi et venez à mon secours dans toutes mes nécessités.

Ainsi soit-il.

 

Foi et Spiritualité
Page d'accueil
Saints